Home // EDIC // Our Projects // Webinaire: Le Palais de la Cour de Justice de l’Union européenne – images d’une identité en devenir

Webinaire: Le Palais de la Cour de Justice de l’Union européenne – images d’une identité en devenir

Conférencière :

Sara Afonso Ferreira, Historienne d’art , Direction du Protocole et des Visites de la Cour de Justice de l’UE

Situé au coeur de l’Europe, le Grand-Duché de Luxembourg a été d’emblée un acteur clé de l’unification européenne. Dès 1952, sa capitale devient le premier lieu de travail de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA) qui émerge après la Déclaration prononcée le 9 mai 1950 par Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères de la France (qui naquit le 29 juin 1886 à Clausen, d’une mère luxembourgeoise et d’un père lorrain). La CECA implante ses institutions au Luxembourg. Ainsi, son organe exécutif - la Haute Autorité - présidée par Jean Monnet, s’établit dans un  bâtiment emblématique de la ville, qui abrite actuellement de la Banque et caisse d’épargne de l’État (BCEE) ; le Conseil des ministres  se réunit régulièrement dans la grande salle de l’hôtel de ville ; la Cour de Justice de la CECA inaugure ses  travaux Cercle municipal (aujourd’hui, le Cercle Cité) situé à la Place d’Armes et place ses bureaux à la Villa Vauban, aux abords du parc municipal.

Après la fusion des exécutifs de la CECA, le la CEE et de l’Euratom survenue le 8 avril 1965, le Luxembourg partage, avec Strasbourg et Bruxelles, le statut de lieu de travail des institutions communautaires, avant de devenir, en 1992, une des trois « capitales permanentes » de l’Union européenne. La ville de Luxembourg est définie comme « centre des institutions communautaires à vocation juridique et financière, présentes et futures ».

Si, depuis sa création la Cour de Justice de la CECA, puis des Communautés européennes et finalement de l’UE (CJUE) est basée au Luxembourg, c’est seulement à l’aube des années 1990 qu’elle élit domicile sur le plateau de Kirchberg, dans son nouveau Palais, dessiné par l’architecte français Dominique Perrault. Ce Palais, qui a évolué sans cesse à travers des choix esthétiques et techniques d’une grande originalité, est devenu, de nos jours, une œuvre d’art vivante, un symbole de l’UE et un fleuron de l’urbanisme luxembourgeois.

Pour découvrir l'histoire de cette oeuvre architecturale sans cesse renouvellée et des collections d'art qu'elle abrite, l’Europe Direct Information Centre (EDIC) de l’Université du Luxembourg a organisé le webinaire intitulé « Le Palais de la Cour de Justice de l’Union européenne – images d’une identité en devenir » avec Sara Afonso Ferreira, Historienne d’art, Direction du Protocole et des Visites de la Cour de Justice de l’Union européenne.

Programme

• Introduction – Dr Elena Danescu, Coordinatrice de l’EDIC de l’Université du Luxembourg
• Conférence – Mme Sara Afonso Ferreira, Historienne d’art, Direction du Protocole et des Visites de la Cour de Justice de l’UE
• Visite virtuelle du Palais de la Cour de Justice de l’UE et de ses collections d’art
• Débats avec les participants/Session de questions-réponses
• Conclusion

Enregistrement de la conférence