Documents for download
X
LEAFLET FOR DOWNLOAD
Practical student guide for Campus Belval
Faculty report 2015
Home // FLSHASE // News & E... // Conférence mondiale des experts en médiation

Conférence mondiale des experts en médiation

twitter linkedin facebook google+ email this page
Published on Wednesday, 17 July 2019

L’Université du Luxembourg a accueilli la 10e Conférence du Forum Mondial de Médiation du 9 au 11 juillet 2019. Lors de quatre tables-rondes et une quarantaine d’ateliers, 160 experts internationaux étaient amenés à réfléchir à la place que prend, devrait ou pourrait prendre, la médiation dans nos sociétés modernes.

Inaugurée par le vice-premier ministre Félix Braz, le recteur de l'Université du Luxembourg Stéphane Pallage et le responsable de l'institut Lifelong Learning and Guidance de l’Université du Luxembourg et président du comité organisateur Claude Houssemand, la conférence tentait, entre autres, de comprendre en quoi la médiation peut s’organiser et se développer avec des objectifs nombreux et apparemment difficilement conciliables entre eux.

Les quatre tables-rondes s'articulaient autour des thématiques suivantes:

  • La médiation est-elle un moyen de prévenir les conflits ? Dans cette table ronde, les intervenants sont conviés à interroger la position que certains observateurs et promoteurs de la médiation adoptent à son égard, à savoir sa capacité, réelle ou potentielle, à prévenir les conflits. La prévention est d’ailleurs à ce point associée à la médiation qu’elle a généré un acronyme entré dans les usages, les modes de PRD, soit les modes de Prévention et de Règlements des Différends.
  • La médiation : un mode de régulation ou de sécurisation ? La médiation doit-elle circonscrire son champ à la résolution des conflits et donc viser un but assigné qui est celui de « résoudre » ces conflits ou doit-elle ouvrir sa focale à la « régulation » en prenant le risque d’ajouter du flou terminologique à un mode alternatif encore instable ?
  • Quelles sont les ambitions et les réalités de la médiation interculturelle ? La médiation dite « interculturelle » s’est autonomisée et institutionnalisée dans un grand nombre de pays comme champ propre de pratique et de savoir. En dépit de cette indéniable reconnaissance, les défis et les interrogations dans ce champ de la médiation restent importants. Les participant(e)s contribueront à alimenter les débats sur une pratique dont les méthodes, les ambitions et les réalités sont multidirectionnelles.
  • L’institutionnalisation de la médiation : réforme des institutions ou déformation de la médiation ? Les intervenant(e)s sont invité(e)s à réfléchir et à se prononcer sur la relation spécifique existant entre la médiation (et ses pratiques), d’une part, et l’environnement institutionnel par rapport auquel celle-ci se déroule, d’autre part.

Une formation complémentaire à la médiation interculturelle a été offerte aux participants. Aussi, les participants ont eu l'opportunité de se familiariser avec le concept d’interculturalité, un concept-ressource essentiel à la facilitation de ponts entre les cultures et les communautés et à la résolution des conflits ancrés dans l’incompréhension, les différences ou le rejet de l’Autre.

La conférence était co-organisée avec le Centre de Recherche en Droit Public de l’Université de Montréal (Canada).

_______________

Le Forum Mondial de Médiation (FMM) est une organisation internationale sans but lucratif au service des médiateurs de tous les continents, fondée sur l’interdisciplinarité. Sa mission est le développement et l’échange de connaissances, d’informations et de compétences dans tous les secteurs d’activité de la médiation, notamment à travers les conférences internationales qu’il organise régulièrement depuis plus de 15 ans (2003 en Argentine, 2005 en Suisse, 2007 en Israël, 2009 au Vénézuela, 2012 en Espagne, 2017 au Canada).