Home // FSTC // News // MATH.en.JEANS en visite à l’Uni

MATH.en.JEANS en visite à l’Uni

twitter linkedin facebook google+ email this page
Published on Monday, 29 January 2018

En collaboration avec le Lycée Classique de Diekirch (LCD) et le Nordstad-Lycée (NOSL), l’Université du Luxembourg a accueilli, le 7 décembre 2017, une quinzaine de lycéens dans le cadre du projet MATH.en.JEANS. Présent au Luxembourg depuis plus d’un an, ce concept a pour but de mettre à jour l'image des mathématiques chez les jeunes en leur donnant la possibilité de vivre en groupe une expérience unique de chercheur/chercheuse.

Vivre les mathématiques comme un chercheur alors qu’on est lycéen(ne) ? C’est ce que propose l’initiative MATh.en.JEANS aux élèves luxembourgeois.

Les brumes se lèvent sur les hauts fourneaux ce 7 décembre 2017. Une quinzaine de lycéen(ne)s du  Lycée Classique de Diekirch (LCD) et du Nordstad-Lycée (NOSL) se dirigent vers la maison du nombre. Une équipe de chercheurs/euses et doctorant(e)s les y attendent. Le programme est dense : les élèves vont discuter de leurs résultats avec les chercheurs, puis vont découvrir les aspects mathématiques du Master Mind avec Antonella Perucca, et de l’optimisation de la tournée du facteur avec Thierry Meyrath... 

Encadrés chaque semaine par Carine Bartholmé et Geneviève Harles, leurs professeures de mathématiques, ces élèves travaillent depuis septembre sur des petits projets de recherche de mathématiques pratiques ou amusantes. Du tour de magie au réglage des feux lumineux, les sujets, proposés par un chercheur de l’unité de recherche en mathématiques, sont très variés.

Il s’agit du projet MATh.en.JEANS, né en France en 1989 et importé au Luxembourg depuis 2016, dans le cadre du Scienteens Lab. ll permet aux élèves de tout niveau scolaire de participer à des ateliers de recherche qui reconstituent en modèle réduit la vie d’un laboratoire de mathématiques. En mars, les chercheurs et chercheuses en herbe présenteront leurs résultats à un congrès à Nancy et seront invités à les publier dans les actes du congrès.

« Nous donnons aux filles et aux garçons la possibilité de se laisser surprendre par les maths, mais aussi par leur propre capacité à trouver des solutions. C’est très motivant pour tous ! Le projet se déroule sur l’année scolaire et permet aux élèves de vivre les joies et les frustrations de la recherche », explique Bruno Teheux, chercheur au département RMATH et coordinateur du projet à l’Uni. À voir l’expression concentrée sur le visage des élèves volontairement au travail, cette approche permet de chambouler les idées reçues sur les mathématiques chez les jeunes. 

Pour lire également l’article de Science.lu : https://www.science.lu/fr/content/mathenjeans-les-maths-au-quotidien-une-aventure-passionnante

Contact : bruno.teheux@uni.lu

Pour plus d’informations : https://www.mathenjeans.fr/