Home // University // News // Slideshow // Victoire de l’Université du Luxembourg au Concours René Cassin

Victoire de l’Université du Luxembourg au Concours René Cassin

twitter linkedin facebook google+ email this page
Published on Monday, 28 April 2014

Trois étudiants en Master en droit européen de l’Université du Luxembourg ont gagné la finale du Concours européen des droits de l’homme René Cassin qui s'est tenue en avril dans la grande salle d'audience de la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg. Des mois de préparation intense ont été couronnés par la victoire pour Martin Brayer, Maxime Lassalle et Guillaume Benoît.

Leur superviseur, le Professeur Jörg Gerkrath, et leur coach, la doctorante en droit Carola Sauer Rappe, sont enthousiastes à l’égard de ce résultat mérité : « C’était un plaisir de voir les étudiants plaider avec une telle capacité de persuasion. Ceci vient récompenser un travail de longue haleine durant lequel ils se sont entraînés pour parfaire leur raisonnement juridique et pour maîtriser les différentes stratégies rhétoriques afin de développer les qualités nécessaires à la défense des intérêts de leur client », explique leur coach Carola.

Les étudiants, tous trois issus du Master en droit européen, se sont vu décerner divers prix leur permettant d’acquérir des expériences pratiques grâce à un stage à la Cour européenne des droits de l’homme ainsi que deux stages respectivement au Conseil d’État et au Conseil constitutionnel français.

Le Concours René Cassin est la simulation d’une procédure judiciaire traitant de différents problèmes juridiques très complexes. Cette année, les étudiants ont été confrontés à un cas comportant diverses violations de la Convention européenne des droits de l’homme comme par exemple la torture et le non-respect des droits à la liberté et au procès équitable.

Le cas pratique, relatif au monde du sport, a soulevé des questions concernant l’application des règles anti-dopage, la lutte contre le trafic des stupéfiants et le respect des droits de la défense en détention et devant un tribunal. Les étudiants se sont qualifiés à l’issue d’une première phase écrite. Puis, dans une phase orale, ils sont entrés en concurrence avec 15 autres équipes universitaires provenant, notamment, de France, de Belgique, de Turquie et de Suisse.

« L’aura de la grande chambre de la Cour européenne des droits de l’homme, où la finale a eu lieu, possède quelque chose d’exceptionnel. On ressent peser le poids des grandes décisions qui ont changé et qui continueront de changer le visage des droits de l’homme. Simple étudiant, tu te tiens debout, au centre de la chambre, prêt à en découdre pour défendre les valeurs auxquelles tu crois», observe Martin, et Maxime ajoute : « Cette expérience nous rappelle pourquoi nous aimons le droit : une matière vivante, dynamique, passionnante, mais aussi un instrument qui doit être manié avec délicatesse et rigueur.»

La Faculté de Droit, d’Économie et de Finance (FDEF) de l’Université du Luxembourg accorde une grande importance aux expériences qui peuvent être acquises grâce à la participation à un concours de plaidoiries. Pour les étudiants, il s’agit d’une opportunité unique d'appliquer les connaissances théoriques à la pratique. En effet, un tel concours sollicite la mise en œuvre de compétences nécessaires pour devenir un brillant avocat ou juriste, comme la résolution de problèmes analytiques et juridiques, la rédaction et le perfectionnement d’un mémoire et la présentation professionnelle d’une plaidoirie convaincante.

Photo de gauche à droite : Maxime Lasalle, Martin Brayer et Guillaume Benoît, étudiants en Master en droit européen à l’Université du Luxembourg
© IEP Strasbourg