Home // University // Events // Cycle de conférences : L’indicible en littérature jeunesse. La littérature jeunesse ou comment dire le monde ?

Cycle de conférences : L’indicible en littérature jeunesse. La littérature jeunesse ou comment dire le monde ?

twitter linkedin facebook google+ email this page
Add to calendar
Speaker: Tonia Raus, Sébastian Thiltges (Université du Luxembourg)
Event date: Thursday, 20 February 2020 11:30 am - 01:00 pm
Place: Campus de Belval, Maison du Savoir


2, avenue de l’Université
L-4365 Esch-sur-Alzette

La littérature jeunesse souffre toujours d’une certaine dépréciation, parce que jugée naïve et parasitée d’images. Elle est alors dite "paralittéraire", définie comme moins exigeante stylistiquement et peu qualitative au niveau narratif. Or, la littérature jeunesse connaît un succès toujours croissant, ce qui seul devrait inviter à reconsidérer son importance dans la formation individuelle et culturelle des jeunes lecteurs et lectrices, c’est-à-dire aussi bien les enfants en bas âge, à qui les livres sont lus et montrés, que les adolescent.e.s féru.e.s de séries fantasy.

Il s’agira dès lors dans un premier temps de cerner le champ ambigu (N. Prince, La littérature de jeunesse en question(s), PUR, 2009) de la littérature jeunesse, en dépassant les préjugés qui l’éloignent régulièrement du monde académique. Dans un second temps sera interrogée une ambiguïté supplémentaire à travers la notion d’indicible : nombre d’ouvrages en littérature jeunesse interrogent des faits de sociétés dont on aimerait instinctivement protéger les enfants en raison de la gravité et de la violence qu’ils expriment.

Quand l’indicible commence-t-il ? Est-ce quand on ne trouve pas les mots face à une réalité qui nous dépasse ou quand on passe sous silence ce qui devrait être dit ? À l’opposé du « bonheur indicible » qui frappe Rimbaud, il sera question des multiples formes que prend l’indicible en littérature jeunesse en lien avec des sujets et faits d’actualité dont la complexité et la dureté semblent constituer un obstacle à leur appréhension par des enfantsou des adolescent.e.s.

Sébastian Thiltges est docteur en littérature comparée. Il travaille actuellement au sein de l’Institut de langue et de littératures luxembourgeoises à l’Université du Luxembourg, où ses recherches portent sur la didactique littéraire ainsi que sur les rapports entre écologie et littérature.

Tonia Raus est professeur adjoint en littératures et langue françaises et leurs didactiques (décharge MENJE) au sein de l’Institut d’études romanes, médias et arts de l’Université du Luxembourg. Ses recherches, en didactique de la littérature, portent notamment sur les enjeux de la littérature dans la configuration et conscience disciplinaires du français au Luxembourg.

Conférence du cycle "L’indicible en littérature jeunesse"

Organisation : Tonia Raus & Sébastian Thiltges
La participation aux conférences peut être attestée sur demande.

Data: 202001_FLY_Ringvorlesung.pdf 332.19 kB